L'humidité dans votre maison : un vrai fléau

L'humidité dans la maison est à prendre très au sérieux ! Il y a des signes qui ne trompent pas : cloisons qui perlent, vitres embuées, mousse ou moisissure, boursouflures sur la peinture et papier peint qui se décolle... Il faut agir !

Pour s'en débarrasser, il faut avant tout en déterminer les causes. L'humidité peut être due à des infiltrations de façades ou de toiture, à des remontées capillaires, à une fuite lente au niveau des sanitaires ou des appareils électroménagers, mais aussi à la condensation... Aujourd'hui, nos logements étant de mieux en mieux isolés et de plus en plus chauffés, toutes les conditions sont réunies pour une combinaison optimale avec l'eau, source de naissance des acariens, moisissures, champignons et parasites.

Il s'agit aussi de dépoussiérer régulièrement les murs de la salle de bain, et envisager l'installation de ventilations mécaniques contrôlées aux fenêtres permettant une aération constante. En cas d'infiltration, il est important de vérifier son toit et ses gouttières ainsi que les joints de fenêtres et de portes. Traitement des mousses sur les tuiles, remplacement des joints avec du mortier, imperméabilisation des murs... Les remèdes sont multiples, et à administrer par un professionnel. C'est encore plus vrai si l'humidité est consécutive à des remontées capillaires, souvent observées dans des maisons anciennes qui ne possèdent pas de barrière étanche et qu'il s'agira donc de créer, certainement selon la technique de l'injection sous pression. L'intervention d'un spécialiste est alors incontournable pour être enfin au sec !