Garage et isolation : auto satisfaction ?

Faut-il envisager d'isoler un garage au même titre que toute autre pièce à vivre ? Cela dépend du garage en question. Si celui-ci est indépendant de la maison, cette question ne se pose pas. Dans le cas contraire, on cherchera à limiter les déperditions de chaleur. Mode d'emploi...

Pourquoi ?

Les travaux d'isolation ont un coût. Il faut donc avant tout déterminer s'ils en valent la chandelle ! Il s'agit donc d'opérer un diagnostic avant de se lancer, et de mettre en perspective dépenses engagées et bénéfices financiers. Le garage est attenant à la maison ? S'il n'est pas isolé, il peut créer une baisse de température de plusieurs degrés dans votre cadre de vie. En effet, le mur commun est, dans ce cas, comme un mur extérieur.
 

Avec quoi ?

Les matériaux isolants à mettre en œuvre dans un garage (toit et murs) sont identiques à ceux utilisés pour une chambre ou un salon. Polystyrènes ou laines de verre ou de roche, ou encore végétales : c'est au choix. Cependant, pour assurer une meilleure isolation phonique, mieux vaut privilégier les laines, plus efficaces pour barrer le passage aux ondes sonores. Pour les tuyaux, on posera sur chacun d'eux des gaines isolantes, contribuant à limiter les déperditions de chaleur et à éviter les éventuels dégâts dus au gel. Pour le mur, il vous faut choisir le côté à isoler. Il semble plus logique d'opérer côté garage : votre déco n'en souffrira pas, les finitions ont moins d'importance et vous ne perdrez pas d'espace habitable. Une vérification s'impose : si votre garage n'est pas très vaste, vérifiez que vous pouvez encore y garer votre voiture après les travaux !
 

Comment ?

La méthode la plus couramment utilisée consiste à fixer solidement des rails à intervalles réguliers dans le mur ou le plafond à isoler. L'isolant est alors placé sous ce « treillis », puis le tout est recouvert de plaques de placoplatres vissées sur cette base métallique et soigneusement jointées. Attention : le moindre interstice, et c'est le pont thermique ! Avantage de cette technique : les tuyaux sont recouverts et protégés. Et la porte du garage ? Elle offre aussi la possibilité au froid d'entrer et à la chaleur de s'évader. Il existe des solutions toutes faites dans les magasins spécialisés : des plaques adhésives adaptées qu'il ne vous reste plus qu'à poser avec soin... Si toutefois, vous êtes bricoleurs !
 

Combien ?

Bien sûr, ces matériaux isolants ont un coût, et le temps que vous passerez aussi... Toutefois, il existe des aides dont il faut savoir profiter, comme le crédit d'impôt et le taux réduit de TVA sur les travaux d'amélioration énergétique.

Commune, département, Agence Nationale d'Amélioration de l'Habitat... vous pouvez peut-être compter sur d'autres aides en fonction de votre niveau de ressources. Vérifiez auprès de la mairie de votre lieu d'habitation. Enfin, sachez que les travaux d'isolation, pour être pleinement efficaces, exigent une certaine technicité. Pour y gagner vraiment, rien de tel qu'un professionnel expérimenté !